Saint-Hyacinthe

Interloge et son partenaire Biophilia Développement Durable sont fiers de vous présenter le projet Biophilia Saint-Hyacinthe, un projet à échelle humaine qui vise à répondre aux besoins de la population et à contribuer au dynamisme économique et communautaire du centre-ville. 

Interloge et Biophilia Développement Durable, une entreprise spécialisée dans les projets immobiliers socio-responsables, proposent un projet résidentiel d’envergure au centre-ville de Saint-Hyacinthe. Ce projet, en bordure de la rivière Yamaska et à deux pas du Centre des arts Juliette-Lassonde, ajoutera entre 200 à 250 unités locatives, dont 30% d’unités à loyer abordable
 
Afin de développer un projet à l’image des Maskoutain.e.s, les promoteurs invitreront les citoyen.ne.s et organismes à une journée de démarche participative pour qu’ils puissent contribuer à l’initiative en cours.
 

Le projet Biophilia Saint-Hyacinthe s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement de la Société canadienne d’hypothèques et de logement et avec la contribution financière et/ou le soutien de précieux partenaires : 

Emplacement

Essentiellement composé d’un quadrilatère formé des rues Saint-Antoine, Hôtel-Dieu, Marguerite-Bourgeoys et Saint-Joseph, le terrain est occupé par un stationnement public de la Ville de Saint-Hyacinthe desservant le secteur, dont la zone commerciale et culturelle voisine. Le projet inclura un stationnement public, afin qu’aucune des places actuelles de stationnement ne soient perdues.  

Caractéristiques

Le projet Biophilia Saint-Hyacinthe comprendra entre 200 et 250 logements érigés sur un terrain situé au centre-ville de Saint-Hyacinthe, en bordure de la rivière Yamaska. 

La construction visera à procurer un maximum de luminosité naturelle à toutes les catégories d’unités. L’ensemble immobilier proposera un milieu de vie avec une diversité harmonieuse, des ambiances variées avec des lieux d’intimité, différentes aires d’accès aux étages et des services adaptés aux besoins des clientèles comme : 
  • Des terrasses et des aires de verdure communes; 
  • Plusieurs ascenseurs vers les étages; 
  • Une ou plusieurs salles communautaires; 
  • Des logements adaptés pour les personnes à mobilité réduite. 

Intentions du projet 

À l’image des intentions générales, il est souhaité que Biophilia Saint-Hyacinthe lance un signal inspirant en immobilier urbain durable en intégrant plusieurs éléments : 

  • Atteinte de hauts standards de performances énergétique; 
  • Abordabilité des unités; 
  • Insertion harmonieuse avec l’environnement bâti existant; 
  • Projet à échelle humaine ;
  • Architecture soignée et respectueuse du site;
  • Confort supérieur de l’aménagement des unités;
  • Aucun stationnement de surface;
  • Dalle-jardin et toiture végétalisées;
  • Harmonie avec la vocation culturelle du quartier avec, en son cœur, le Centre des arts Juliette-Lassonde. 

La foire aux questions

Sur les 200 à 250 unités de logement prévues, Biophilia Saint-Hyacinthe inclura 30% d’unités abordables dès l’inauguration. Pour qu’un logement soit considéré abordable, le prix du loyer doit être de 20% sous le prix du loyer médian de la région. Nous souhaitons en plus offrir des logements sociaux subventionnés via le programme de supplément de loyer. 

L’abordabilité est possible grâce à l’appui financier offert par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). 

L’abordabilité est possible grâce à l’appui financier offert par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Un logement abordable est défini par la SCHL comme étant 20% sous le loyer médian du marché en question. De plus, le projet prévoit un certain nombre de logements sociaux dont le loyer est en partie subventionné.  

Entre 6 et 8 étages. La construction pourrait atteindre jusqu’à 8 étages, afin de permettre de diminuer l’emprise au sol et ainsi faciliter l’aménagement d’espaces communs végétalisés à l’extérieur. 

La journée de démarche participative visera à présenter le projet et ses objectifs à la population et aux groupes d’intérêt. Elle permettra également aux divers acteurs du milieu d’exprimer leurs besoins, souhaits et préoccupations par rapport au projet. Des ateliers collaboratifs animés et visant à bonifier la vision et le concept sommaire seront aussi proposés lors de la journée

Le projet hybride comporte une partie de logements sociaux et abordables afin de répondre aux besoins de familles à faible et modeste revenu de Saint-Hyacinthe ainsi que des logements au prix du marché.  

Les locataires seront sélectionnés par un comité utilisant un système de pointage multicritères.  Parmi les critères figurent le lieu de résidence (une personne habitant déjà Ste-Hyacinthe ou y ayant déjà habité), la taille du ménage en regard de la taille du logement, le dossier de crédit, les références des anciens propriétaires et le revenu du ménage.   

Les logements abordables seront réservés pour les ménages à revenus faibles et modestes. Si leur revenu ne le permet pas, les demandeurs seront considérés pour les logements sociaux subventionnés (si des places sont accordées au projet). Les ménages ayant des revenus plus élevés seront dirigés vers les logements réguliers. Les logements adaptés seront alloués en priorité aux personnes à mobilité réduite. Un pointage sera attribué pour personnes vivant des situations particulières comme en cas de violence conjugale ou de rénovictions. 

Les intéressé.e.s seront invité.e.s à remplir une demande de logement en temps et lieu.  Les dates de dépôt des demandes de logement seront annoncées à l’avance pour offrir une chance égale à tous. 

Nous comprenons l’inquiétude des commerçants et des citoyens. L’objectif de notre projet est de répondre au besoin criant de logements réguliers et de logements abordables à Saint-Hyacinthe. C’est un projet à long terme, le bâtiment sera là pour 100, 150 ans.  

Le projet prévoit, par ailleurs, conclure une entente avec la municipalité pour la conservation du nombre de cases de stationnement réservées au public, une fois les travaux terminés. La municipalité pourra en dire davantage à ce niveau.   

Nous voulons bâtir un projet ancré dans la communauté, c’est pourquoi la démarche participative nous servira aussi à discuter de solutions avec la communauté. C’est une approche unique. 

Retour haut de page