Le 21 mai dernier, le Camp pour le droit au logement démarrait sous forme de manifestation nationale dans les rues montréalaises, dans le but de se terminer en grand rassemblement de mobilisation dans un parc de la ville. Or, il fallu beaucoup de courage et de ténacité à l'organisation du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et aux manifestants impliqués pour réussir à s'installer, car les autorités de la Ville de Montréal les chassaient à chaque tentative de rassemblement. Les manifestants ont donc du s'y prendre à trois reprises pour s'installer dans un lieu public, sans pour autant les arrêter dans leurs démarches de dénonciation des politiques gouvernementales concernant l'avenir du logement social. Le camp s'est finalement terminé par un rassemblement au Parc du Mont-Royal, le dimanche 24 mai. Inter-Loge souhaite remercie le FRAPRU et les manifestants associés pour leur persévérance et leur volonté qui ont su porter fruits en terme de sensibilisation du grand public face aux problèmes de logement grandissants au Québec.

Pour télécharger le bulletin de la Soupe au Caillou du 29 mai dernier rédigé par l'équipe du Collectif pour un Québec sans pauvreté, cliquez ici >>>

Pour avoir accès aux nouvelles à jour du Camp pour le droit au logement du FRAPRU, cliquez ici >>>